Chambre de commerce régionale

Le préfet de région, sur ordre de la ministre Christine Lagarde, devrait décider, dans les semaines qui viennent, de l’implantation du siège de la nouvelle Chambre de commerce et d’industrie régionale. De nombreuses organisations politiques et syndicales, des personnalités, ont d’ores et déjà pris position pour que ce siège revienne au Finistère, dans un souci légitime d’aménagement du territoire et de rééquilibrage entre la pointe de Bretagne et Rennes. Longtemps silencieux sur le sujet, en raison disait-il des élections internes dans les CCI, le président de Région, Jean-Yves Le Drian (PS), semble un tantinet gêné aux entournures et affirme aujourd’hui que « la question ne relève que des chambres de commerce ».
Pour le MBP, il est au contraire évident que la décision doit revenir aux politiques et qu’il est important de se positionner clairement pour une implantation dans le Finistère. S’il est un domaine où « le politique » doit intervenir, c’est bien celui de l’aménagement équitable du territoire et de la lutte contre la fracture territoriale par l’implantation ou le maintien des services publics.
Le MBP attend donc de Jean-Yves Le Drian un positionnement net afin de convaincre la ministre et le préfet de Région de choisir la pointe de Bretagne.

Pour le Mouvement Bretagne et progrès
Christian TROADEC

Breizh : poent eo diblouzañ

E-pad emvod meur an MBP (Breizh war-raok) en deus Christian Troadec embannet dirak an hanter-kant a dud a oa deuet d’ar Sul vintin betek Ti-kêr Karaez ez eo « morgousket Breizh war an dachenn bolitikel ». Ret e vefe kaout muioc’h a startijenn hag ul lañs nevez evit talañ ouzh lezennoù fallakr Nicolas Sarkozy hag an UMP en deus ouzhpennet.
Hep ma vefe gouiet resis gant an dud dre vras, ‘blam’ int prederiet kalz dija, bemdez-c’houloù, gant o diaesterioù arc’hant, emañ ar galloud UMP oc’h adkreizennañ ar Stad C’hall evit mirout an holl c’halloudoù e Paris. Eus an tu all, galloudoù hag emrenerezh ar Rannvro a zo o vont da netra ! Koulskoude ne santer ket ul lusk kreñv evit difenn gwirioù Breizh. Da skouer, gouzout a reomp mat n’eo ket bet graet pep tra er bloavezhioù tremenet gant ar Rannvro, war an dachenn lezennel da vihanañ, evit goulenn adunaniñ Breizh ha degemer al Liger-Atlantel. Perak ? Votiñ hetoù a-unvouezh a zo mat ha ne goust netra. Implij holl alc’hwezioù al lezennoù a zo kant gwelloc’h. Poent eo diblouzañ eta ha rediañ ar re a embann bezañ a-du gant an adunaniñ da gas an erv betek penn.

Pour une Bretagne entreprenante !

L’assemblée constitutive du MBP (Mouvement Bretagne et Progrès) s’est déroulée dimanche matin à Carhaix en présence de Christian Troadec, maire de Carhaix, d’élus locaux  et de militants venus des quatre coins de la Bretagne historique. Dans la foulée des élections régionales où la liste « Nous te ferons Bretagne » menée par le maire de Carhaix avait rassemblée près de 50.000 suffrages, différents participants ou sympathisants avaient émis le souhait de pouvoir évoluer dans une structure souple et rassembleuse afin de continuer le combat pour une « Bretagne entreprenante, solidaire, émancipée et écologique ».

Force est de constater que la Bretagne d’aujourd’hui somnole politiquement. Il est urgent de lui donner un nouvel élan. Il faut retrouver le souffle et l’imagination des années CELIB, le caractère revendicatif des années 1970 allié à la modernité des années 2000 et du 21ème siècle, pour répondre véritablement à la provocation que représente la réforme territoriale de Nicolas Sarkozy. Une réforme synonyme de recentralisation à outrance et de totale Continuer la lecture de Pour une Bretagne entreprenante !

Gisèle Le Guennec, canton de Daoulas

Gisèle Le Guennec & Christian Troadec

Le geste ressemble à l’homme : élégant. André Le Gac, conseiller général du canton de Daoulas, longtemps maire de Plougastel-Daoulas, a décidé de passer la main. Il ne briguera pas un nouveau mandat de conseiller général en mars 2011. Mais pour favoriser et permettre l’élection d’une de ses proches, membre de l’association locale Forum Civique, et du MBP, Gisèle Le Guennec, il a tenu à être son suppléant. Un geste rare et fortement apprécié.

Retraitée de l’Education Nationale, âgée de 57 ans, Gisèle Le Guennec a été adjointe au maire, aux côtés d’André Le Gac, de 1995 jusqu’en 2001. Elle siège dans l’opposition depuis cette date.

Elle a été suppléante de Christian Troadec aux législatives de 2002 et s’est présentée sur la même liste que le maire de Carhaix aux Régionales de 2004 et 2010.

Gisèle Le Guennec est candidate divers-gauche.

Florent Hiliou à Bannalec

Florent Hiliou & Christian Troadec

Propriétaire du bar « Le Tad Kozh »  depuis dix ans, Florent Hiliou participe activement à la vie locale du canton de Bannalec. Particulièrement connu pour son dynamisme et sa facilité à aller vers les gens, Florent a été élu conseiller municipal à Bannalec aux dernières élections municipales de 2008 où il atteint le score de 35% !

« Je suis un homme de gauche, indique-t-il et je n’accepte pas que ce soit le PS qui s’érige en censeur et en donneur de leçons. Je n’accepte pas non plus l’hégémonie d’un parti. Toutes les sensibilités doivent être respectées. En tout cas,  je souhaite travailler pour toute le monde, pour tous les habitants du canton ».

Florent Hiliou est aussi membre de l’Union des commerçants, vice-président et responsable de l’école de football de Bannalec.

C. Troadec crée le Mouvement Bretagne Progrès

Dans la suite logique des élections régionales, où la liste qu’il menait a recueilli près de 50 000 suffrages, le maire divers gauche de Carhaix, Christian Troadec, a décidé de structurer et d’organiser, autour d’une partie de ses anciens colistiers, une nouvelle formation politique. Le « mouvement Bretagne et progrès », MBP, c’est le nom officiel, verra véritablement le jour dans les semaines qui viennent. Le 12 décembre exactement, à Carhaix. Libre et indépendant des états-majors parisiens, ce nouveau mouvement a pour ambition de rassembler le plus largement possible les femmes et les hommes qui entendent œuvrer pour la Bretagne dans les domaines économiques, sociaux, culturels, environnementaux et institutionnels. Le MBP entend être au rendez-vous des prochaines échéances électorales dans une démarche progressiste de rassemblement avec, au-delà de son projet pour la Bretagne, la volonté de réconcilier avec les urnes les trop nombreux abstentionnistes du dernier scrutin régional.

Le maire de Carhaix, Christian Troadec, a été désigné porte-parole du mouvement.

Secretaire général : André Lavanant de Lannilis.

Les contacts par département :

Finistère :  Gisèle Le Guennec, conseillère municipale de Plougastel Daoulas.

Morbihan : Christian Derrien, maire de Langonnet

Côtes d’Armor : Jean-Yves Callac, conseiller municipal à Lannion et Jean-Pierre Le Neun de Carnoët.

Iles et Vilaine : Jean-Loup Le Cuff , Gosné.

Loire-Atlantique : Pascale Arnaud, Orvault.