Archives de catégorie : MBP

Limitation à 80 km/h, Pouvons-nous rester sans réaction ?

Les chiffres sont connus : 6 Parisiens sur 10 n’ont pas de voiture et ne risquent pas, à partir de demain, dimanche 1er juillet, de se faire flasher en allant ou en rentrant du travail ou pour leurs divers déplacements. Ils bénéficient pour la très grande majorité d’entre-eux de transports collectifs dont une grande partie du coût est supportée par l’ensemble des contribuables de l’hexagone.

Continuer la lecture de Limitation à 80 km/h, Pouvons-nous rester sans réaction ?

Le Président Macron à Quimper : rien de neuf sous le soleil breton

L’on nous laissait entendre depuis quelque temps que sa visite en Bretagne permettrait au Président Macron d’annoncer quelques nouvelles retentissantes en faveur de la Bretagne et de ses  habitants.

Le bilan de son discours de Quimper est des plus maigres : une série de mesures déjà prises ou promises, la réactivation du ridicule “pacte d’avenir pour la Bretagne” sorti à toute vitesse fin 2013 pour tenter d’éteindre le mouvement des Bonnets rouges, quelques belles paroles sur cette Bretagne méritante, dynamique, exemplaire, etc., 2 mots pour ne rien dire sur la langue bretonne, 3 mots pour ne rien dire sur la culture, sans oublier le quiproquo sur la réunification de la Bretagne où l’on vit M. Macron applaudi à tout rompre pour sa phrase évoquant la Bretagne jusqu’à l’estuaire de la Loire pour ensuite jeter un froid en noyant la possibilité de notre réunification dans l’oubliette des coopérations interrégionales ….

Ce faisant, M. Macron thuriféraire du “nouveau monde” ne faisait qu’entériner les habitudes du “vieux monde ” avec ces visites présidentielles pleines de belles paroles envers les Bretons sans aucun impact sur l’évolution démocratique de la Bretagne .

Alors M Macron a agité la possibilité d’une déconcentration plus importante des services de l’état, d’une éventuelle différenciation avec la Bretagne comme laboratoire de ce nouveau style de décentralisation, sans citer un seul exemple probant.

Tout ceci ne fait que confirmer que la Bretagne n’a rien à attendre de particulier de cet état et que toutes les avancées démocratiques, économiques, sociales, culturelles ou linguistiques ne se feront que par et pour les Bretons.

Pour la Bretagne !  – Breizh war raok !

Christian Troadec
porte-parole
Maire de Carhaix
Conseiller départemental du Finistère

LE CONSEIL CULTUREL DE BRETAGNE N’A PAS ENTENDU PARLER DE RÉUNIFICATION

Le 11 juin dernier, le Conseil Culturel de Bretagne, organisme purement consultatif et sans la moindre once de pouvoir, a remis un rapport à Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne. Titre de ce rapport: liens culturels avec la Loire-Atlantique, des relations privilégiées ? Avec un point d’interrogation, mar plij ! Continuer la lecture de LE CONSEIL CULTUREL DE BRETAGNE N’A PAS ENTENDU PARLER DE RÉUNIFICATION

La bataille de Ballon en 845 : Inauguration du mémorial Nominoë.

Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées ce samedi 26 mai sur le site de La Bataille en Bains-sur-Oust près de Redon pour un évènement attendu depuis près d’un siècle: l’inauguration du mémorial Nominoë.

En 845, les troupes bretonnes de Nominoë mirent en déroute l’armée impériale franque de Charles le Chauve, première étape vers l’avènement du Royaume de Bretagne. Continuer la lecture de La bataille de Ballon en 845 : Inauguration du mémorial Nominoë.

VENDRE LA BRETAGNE SANS EN CITER LE NOM, C’EST POSSIBLE!

Un vrai tour de force! Comment réussir à vendre Nantes aux touristes étrangers, en ajoutant la Bretagne dans le paquet-cadeau, mais sans jamais en citer le nom ? Impossible, direz-vous?

Eh bien non! Cette tartufferie marketo-commerciale s’appelle  » Traversée moderne d’un vieux pays » (non, non, vous ne rêvez pas), et elle a été imaginée par la municipalité de Nantes, qui s’inquiétait depuis déjà quelques temps d’une baisse de fréquentation touristique. Continuer la lecture de VENDRE LA BRETAGNE SANS EN CITER LE NOM, C’EST POSSIBLE!

Le « MBP » devient « Pour la BRETAGNE! »

Réuni dimanche en assemblée générale à Carhaix, le Mouvement Bretagne & Progrès a décidé de changer de nom et s’appelle désormais « Pour la Bretagne ! – Breizh war-raok ! ».

Ce changement de nom correspond à la nécessité de placer au centre des débats la capacité pour la Bretagne de décider elle-même, d’assurer son avenir par de nouvelles richesses dans les nombreux secteurs à potentiel de l’économie bretonne, partager le progrès social, assumer une écologie responsable, renforcer la démocratie.… car si tout le monde est sensible aux problèmes de sécurité routière par exemple, il est anormal que Paris décide seule du bien fondé de réduire la vitesse à 80 km/h sur l’ensemble des routes secondaires bretonnes d’une façon unilatérale alors que la Bretagne, sur son territoire, aurait dû avoir son mot à dire, adapter la réglementation sur les secteurs vraiment dangereux et réaliser des travaux là où cela est nécessaire. Un exemple qui démontre la nécessité d’une nouvelle gouvernance régionale où la Bretagne sera plus autonome dans le but de disposer de plus d’outils de décision et d’autonomie fiscale.

Un cap essentiel pour l’avenir commun des Bretons a été adopté et défini pour le moyen terme visant à obtenir une assemblée de Bretagne, collectivité unique réunissant le Conseil régional et les Conseils départementaux avec ce pouvoir législatif et fiscal indispensable s’inscrivant dans le cadre de la réunification de la Bretagne.

« Pour la Bretagne » a renouvelé son Conseil d’administration et son Comité stratégique. Christian Troadec, Maire de Carhaix et Conseiller départemental en est le porte-parole, André Lavanant le président, Yves Brun le trésorier et Didier Tocquet, Secrétaire.