Tous les articles par MBP

Gisèle Le Guennec, canton de Daoulas

Gisèle Le Guennec & Christian Troadec

Le geste ressemble à l’homme : élégant. André Le Gac, conseiller général du canton de Daoulas, longtemps maire de Plougastel-Daoulas, a décidé de passer la main. Il ne briguera pas un nouveau mandat de conseiller général en mars 2011. Mais pour favoriser et permettre l’élection d’une de ses proches, membre de l’association locale Forum Civique, et du MBP, Gisèle Le Guennec, il a tenu à être son suppléant. Un geste rare et fortement apprécié.

Retraitée de l’Education Nationale, âgée de 57 ans, Gisèle Le Guennec a été adjointe au maire, aux côtés d’André Le Gac, de 1995 jusqu’en 2001. Elle siège dans l’opposition depuis cette date.

Elle a été suppléante de Christian Troadec aux législatives de 2002 et s’est présentée sur la même liste que le maire de Carhaix aux Régionales de 2004 et 2010.

Gisèle Le Guennec est candidate divers-gauche.

Florent Hiliou à Bannalec

Florent Hiliou & Christian Troadec

Propriétaire du bar « Le Tad Kozh »  depuis dix ans, Florent Hiliou participe activement à la vie locale du canton de Bannalec. Particulièrement connu pour son dynamisme et sa facilité à aller vers les gens, Florent a été élu conseiller municipal à Bannalec aux dernières élections municipales de 2008 où il atteint le score de 35% !

« Je suis un homme de gauche, indique-t-il et je n’accepte pas que ce soit le PS qui s’érige en censeur et en donneur de leçons. Je n’accepte pas non plus l’hégémonie d’un parti. Toutes les sensibilités doivent être respectées. En tout cas,  je souhaite travailler pour toute le monde, pour tous les habitants du canton ».

Florent Hiliou est aussi membre de l’Union des commerçants, vice-président et responsable de l’école de football de Bannalec.

C. Troadec crée le Mouvement Bretagne Progrès

Dans la suite logique des élections régionales, où la liste qu’il menait a recueilli près de 50 000 suffrages, le maire divers gauche de Carhaix, Christian Troadec, a décidé de structurer et d’organiser, autour d’une partie de ses anciens colistiers, une nouvelle formation politique. Le « mouvement Bretagne et progrès », MBP, c’est le nom officiel, verra véritablement le jour dans les semaines qui viennent. Le 12 décembre exactement, à Carhaix. Libre et indépendant des états-majors parisiens, ce nouveau mouvement a pour ambition de rassembler le plus largement possible les femmes et les hommes qui entendent œuvrer pour la Bretagne dans les domaines économiques, sociaux, culturels, environnementaux et institutionnels. Le MBP entend être au rendez-vous des prochaines échéances électorales dans une démarche progressiste de rassemblement avec, au-delà de son projet pour la Bretagne, la volonté de réconcilier avec les urnes les trop nombreux abstentionnistes du dernier scrutin régional.

Le maire de Carhaix, Christian Troadec, a été désigné porte-parole du mouvement.

Secretaire général : André Lavanant de Lannilis.

Les contacts par département :

Finistère :  Gisèle Le Guennec, conseillère municipale de Plougastel Daoulas.

Morbihan : Christian Derrien, maire de Langonnet

Côtes d’Armor : Jean-Yves Callac, conseiller municipal à Lannion et Jean-Pierre Le Neun de Carnoët.

Iles et Vilaine : Jean-Loup Le Cuff , Gosné.

Loire-Atlantique : Pascale Arnaud, Orvault.