2nd tour des législatives. Oui La Bretagne ne donne pas de consigne de vote

Dans son communiqué, Oui la Bretagne indique que « le premier tour a été marqué par de très forts résultats en faveur des candidats de La République en Marche, résultats à nuancer au regard de la faible participation. »

« Urgence démocratique »

Le parti estime que « que les élections législatives ont de moins en moins de sens après l’élection présidentielle » et fait savoir que « l’instauration d’un scrutin à la proportionnelle est une urgence démocratique ».

« Faire vivre le pluralisme »

Dans ce communiqué, les membres de Oui la Bretagne font savoir que selon eux, « le meilleur moyen de faire vivre le pluralisme est de voter et faire voter pour des candidats non alignés sur la République en marche ».

Christian Troadec maire de Carhaix et candidat emblématique du parti régionaliste « indique clairement » qu’au second tour, il « ne votera pas pour Richard Ferrand » et qu’il « ne donne pas de consigne de vote ».