« Arrangement immobilier familial à but lucratif » de Richard Ferrand

Ça fait vraiment désordre…mais je ne suis pas surpris

« L’arrangement immobilier familial à but lucratif « de Richard Ferrand, tel que le décrit le Canard Enchainé, fait vraiment  désordre  au moment où le premier gouvernement d’Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique. Mais je ne suis pas surpris. 

Le doute s’installe et la confiance s’en va.

Comme dit la sagesse populaire « c’est au pied du mur qu’on voit le Macron »…

Clientélisme

Cette affaire démontre une fois de plus que la probité ne se décrète pas sur le perron de l’Elysée ou de Matignon. Il faudra hélas autre chose pour redonner confiance aux électeurs. La défiance déjà grande risque sans doute d’augmenter. Le camp des abstentionnistes grandir. L’extrême-droite y trouvera des arguments pour asséner ses slogans populistes.

In fine, le bilan financier de l’opération immobilière est juteux pour la famille de Richard Ferrand (586 000 euros de bénéfice) mais catastrophique pour un homme qui se voulait dans «une démarche exemplaire ». Il ne s’est jamais privé de donner des leçons à tout le monde et nous dénonçons d’ailleurs depuis longtemps le clientélisme que Richard Ferrand  exerce sur sa circonscription.

Christian Troadec

Maire de Carhaix, conseiller départemental.