1er gouvernement d’E. Macron

La mer, les femmes et la régionalisation aux oubliettes !

Avec un premier ministre du Havre on pouvait s’attendre à ce que la mer soit réellement prise en compte et bénéficie d’un ministère  plein et entier. Ce n’est hélas pas le cas et c’est une mauvaise nouvelle pour la Bretagne dont l’importante façade maritime génère des activités économiques puissantes et recèle des potentialités encore inexploités. Le changement n’est vraiment pas au rendez-vous.

Autre mauvaise impression de ce nouveau gouvernement : pas le moindre signe d’une volonté de relancer la régionalisation et de libérer les énergies dans les territoires. La nomination du très jacobin Richard Ferrand à  « la cohésion des territoires » c’est  à l’évidence l’assurance de la continuité et donc de fractures et d’inégalités territoriales encore plus grandes. Enfin, il n’y pas dans ce premier gouvernement de « ministère plein et entier des Droits de la femme » comme s’y était engagé E. Macron ! On est loin du « dépassement du vieux système » dont se gargarisaient les courtisans du nouveau président. La meilleure réponse à donner à ce gouvernement de transition c’est de se mobiliser pour le premier tour des législatives et de dire « Oui la Bretagne ! » afin de défendre les intérêts de notre pays.

Christian Troadec

Maire de Carhaix

Porte parole Oui la Bretagne aux législatives