Le MBP a tenu son assemblée

Le MBP a tenu son assemblée générale le 02 avril dernier.

Le président du MBP, André LAVANANT, a présenté le rapport d’activité de l’année 2016.

L’année 2016 a été une année de transition entre 2 fortes années électorales, 2015 avec les départementales et les régionales et 2017 avec la présidentielle et les législatives.

2016 fut une année d’intenses activités avec le chevauchement de la préparation des 2 élections que nous vivons en ce moment.

LA PRESIDENTIELLE

L’investiture de Christian Troadec comme candidat à l’élection présidentielle.

Il a fallu mobiliser les énergies pour aller rechercher le nombre de parrainages nécessaires.

En Septembre, les 44 000 élus de France en capacité de signer, ont reçu un document papier, permettant ainsi aux amis des différentes régions de venir appuyer leurs démarches sur le terrain.  De Septembre à Février, 2 envois complémentaires par mail ont été adressés aux mêmes élus.

Il a fallu aussi organiser différents déplacements dans les régions de France afin de rencontrer les élus et les médias de ces régions…

L’Occitanie 2 fois, le Pays Basque, la Corse, la Catalogne, la Savoie, l’Alsace, ont été visitées par notre candidat qui a ainsi profité de ces occasions pour multiplier les rencontres avec les élus des diverses régions.

Nous pensons que nous avons eu raison de faire cette campagne. Il y a encore du chemin pour positionner le débat régionaliste dans le décor français et nous appelons de nos vœux le renouvellement de cette initiative prise pour la 1ère fois cette année.

LES LÉGISLATIVES 2017

Les législatives constituent 1 enjeu breton avec Oui La Bretagne sur 5 départements et un enjeu hexagonal avec Régions & Peuples Solidaires.

L’enjeu breton : la mise en place des candidats et suppléants sur les 37 circonscriptions des 5 départements se fait progressivement depuis l’été. C’est l’occasion pour certains d’entre nous de repartir à la bataille électorale et à d’autres de passer à l’initiative pour la 1ère fois.

De nombreux candidats issus du MBP seront présents dans les circonscriptions bretonnes : Véronique Coquil à Auray, Christian Derrien à Hennebont, Jean Pierre Le Neun à Guingamp, Yann Pelliet à Concarneau-kemperle, Yves Brun à Quimper-Briec, Christian Troadec à Carhaix-Chateaulin, Marcel Berrou à Plouguerneau-Landivisiau, Corinne Nicole à Morlaix…

L’enjeu hexagonal : 2 bonnes raisons à cet enjeu. La 1ère, poser à nouveau le débat régionaliste dans nos régions, dans l’hexagone et espérer faire entrer à l’assemblée des députés. 2ème enjeu, accéder au financement public qui permet à un parti politique de recevoir des subventions de fonctionnement dès lors que 50 candidats obtiennent plus de 1% des voix exprimées.

Nous devons considérer les législatives comme un moment important. Nous devons : nous ancrer dans l’électorat, progresser en résultat, en même temps ne pas nous mettre en danger financier tout en étant dans une dynamique qui conduira tous nos candidats à faire plus de 5%, seuil du remboursement des dépenses. Ce travail, s’il est réalisé collectivement a plus de chance d’aboutir.

LES DÉBATS

Plusieurs points ont pu être abordés lors de ce moment.
L’utilité du microcrédit.
Comment transmettre nos idées auprès des jeunes.
Le clivage gauche – droite empêche-t-il le mouvement régionaliste de se développer.
Le défi des réseaux sociaux;
La façade maritime, un enjeu majeur pour le Bretagne.
La centralisation est-elle à combattre seulement au niveau de l’État ou aussi au niveau même des grandes métropoles  bretonnes.

Le mot de la fin est revenu à Christian TROADEC  et André LAVANANT

Christian a redit sa fierté d’être le porte parole du MBP et a mis en avant les progrès que nous avons réalisé depuis quelques années.

Le combat s’annonce long et difficile mais a assuré que nous gagnerons grâce à notre détermination et notre volonté.

André a remercié par ses mots les participants.

« Aujourd’hui, vous gratifiez de votre présence, le Mouvement politique breton que nous constituons ensemble. Certains sont absents parce que retenus ailleurs. D’autres nous ont définitivement quitté au cours des derniers mois. Ils ont partagé ce que nous aimons tous : la Bretagne. »

« Trugarez deoc’h Martial, Philippe, Bernez.  »

Trugarez deoc’h holl ivez.