Législatives 2017 – Guingamp – Jean-Pierre Le Neun, candidat Oui La Bretagne

Agriculteur bio, l’homme de 53 ans se présente aux élections législatives pour la circonscription de Guingamp-Rostrenen.

« Ma candidature coulait de source. Je suis le local de l’étape. » Agriculteur bio à Carnoët , Jean-Pierre Le Neun se présente aux élections législatives de juin pour la circonscription de Guingamp-Rostrenen. Son étiquette politique : Oui, la Bretagne.

Cette plateforme régionaliste, créée il y a un peu plus d’un an et demi, comprend le mouvement Bretagne et Progrès, de Christian Troadec (maire de Carhaix), ainsi que l’Union démocratique bretonne. Elle présente des candidats dans les 37 circonscriptions de la région.

Développer l’économie locale

L’homme de 53 ans n’a pas rejoint Oui, la Bretagne par hasard. Il parle aisément le breton. Il se dit d’ailleurs favorable à l’officialisation de cette langue. « Car, si ce n’est pas la garantie de la sauver, en revanche, on n’a jamais vu une langue survivre sans avoir un statut officiel », affirme-t-il.

L’un de ses objectifs majeurs ? Favoriser la création d’emplois sur le territoire, « de toutes natures, susceptibles de permettre aux Bretons de pouvoir travailler au pays ».

Il s’est également donné pour priorité « la lutte contre les fractures territoriales, numériques et sociales qui menacent la cohésion de la société bretonne ». Le candidat souhaiterait aussi accélérer le développement des énergies renouvelables, notamment éoliennes et marines.

« Nous n’aurons qu’un ennemi déclaré : le Front national, dont la principale porte-parole veut faire disparaître les régions, donc la Bretagne », ajoute-t-il.

Ce n’est pas la première fois que le Carnoëtois fait campagne. Il s’était présenté aux élections municipales de Carnoët au cours des années 2000. Ainsi qu’aux élections régionales de 2010 sur la liste LREG (Nous te ferons Bretagne), conduite par Christian Troadec.