Marine Le Pen pour la suppression des régions !

De l’importance d’une candidature régionaliste…

L’hostilité de Marine le Pen à l’égard des langues et cultures régionales était connue.  Elle vient d’ajouter une nouvelle saillie à l’arsenal délirant de son programme en préconisant purement et simplement la fin des régions ! Exit donc la Bretagne, le Pays Basque, la Corse, la Savoie, l’Alsace… déjà bien mis à mal par la réforme territoriale de Hollande. Retour aux notions obsolètes de Napoléon et à la Nation par-dessus tout. « Frankreich uber alles ».

L’Europe disparaît aussi des radars du leader de l’extrême-droite ! Le Pen fait le ménage ! À ceux qui doutaient de l’importance d’une candidature « régionaliste » pour cette élection présidentielle, je dis : « mobilisation générale ». Mettons-nous en capacité de faire entendre la voix des « régions » avant de nous réveiller un petit matin avec aux manettes les opposants à toutes différences voulant nous faire marcher au même pas cadencé, de Brest à Strasbourg, de Bayonne à Lille.

Notre proposition pour alléger le mille-feuilles est tout autre : elle va de la commune/communauté de communes directement à la région en supprimant les départements, pour rejoindre l’État et l’Europe. Car pour nous la région reste l’échelon le plus pertinent pour bien gérer les territoires et leurs multiples différences où spécificités.

Christian Troadec

Maire et conseiller départemental de Carhaix

Candidat à la présidentielle 2017