Communiqué de Christian TROADEC : Projet audiovisuel breton: tout ça pour ça …

Le Conseil régional a adopté ce vendredi un « projet audiovisuel breton » considéré comme une « expérimentation unique qui illustre une décentralisation pragmatique », projet se basant sur l’éventualité d’un développement de programmes de France 3 Bretagne et sur la création d’une sorte de plateforme internet à la demande proposant les produits développés en Bretagne.

Depuis des années, le Conseil régional ( sans parler des promesses électorales répétées) a organisé ou soutenu réunions et autres colloques portant sur la création d’une télévision régionale émettant sur l’ensemble de la Bretagne. Tout ça finalement pour aboutir à une sorte d’accord basé sur des hypothèses et une simple mise à disposition sur internet.

Comment se contenter de mesures aussi timides alors que la Bretagne a besoin d’une véritable télévision à l’image de toute région européenne digne de ce nom ? Comment passer à côté de l’opportunité économique, culturelle, linguistique que représente un vrai service audiovisuel régional ?

Ce qu’a retenu le Conseil régional n’est ni unique, ni pragmatique mais tout simplement frileux et sans ambition et incompréhensible.

La création d’une télévision régionale de plein exercice est nécessaire et urgente pour la Bretagne, Loire-Atlantique comprise.

(Pour mémoire, les Bretons paient près de 130 millions d’euros par an au titre de la redevance audiovisuelle dont moins d’un tiers revient en Bretagne pour financer notamment France 3 Bretagne.)

Christian TROADEC
Maire de Carhaix
Conseiller départemental du Finistère