Intervention de C. Derrien sur la politique linguistique bilingue du Conseil Général 56

SESSION DEPARTEMENTALE
DES MARDI 16 et MERCREDI 17 SEPTEMBRE 2014

Monsieur Christian DERRIEN
Conseiller Général du canton de Gourin

La politique linguistique bilingue du Conseil Général

Monsieur le Président, Chers Collègues,

Je profite de ce bordereau concernant le site de Suscinio et sa valorisation pour évoquer la politique linguistique bilingue du département, puisque cette question a été spectaculairement posée hier soir, à l’issue de notre session, par l’association Ai’ta avec le retour au Conseil Général des panneaux de signalisation des voies vertes, le département du Morbihan étant le seul département de l’ouest de la Bretagne à refuser de mettre en place une signalisation bilingue sur des voies vertes.

Sans évoquer la forme choisie pour faire connaître leurs revendications, sur le fond nous retrouvons de nombreuses propositions que nous avons avancées dans le cadre de nos interventions au sein de cette assemblée.

Il nous semble en effet important de conduire une véritable politique linguistique volontariste, à travers notamment :
• un schéma cohérent de signalisation bilingue des sites et du patrimoine du Conseil Général
• un Agenda 21 intégrant l’utilisation de la langue bretonne
• des aides financières aux collectivités et associations pour soutenir le bilinguisme

En 1950 on dénombrait 1 million de locuteurs en langue bretonne, aujourd’hui il en reste 200 000.
Les collectivités, tout comme le Conseil Général, doivent jouer un rôle majeur pour sauver et redynamiser la langue bretonne. Il est urgent d’agir et de sortir d’une communication de façade pour insuffler une réelle politique linguistique volontariste.

 

Soutenir le breton