A défaut de courage les députés PS invoquent les miracles…

« Nous avons manqué de courage, tourné le dos à nos engagements, renié les vœux adoptés pour la réunification… mais surtout n’oubliez pas de nous dire merci » ! C’est en substance le message que voudraient faire passer les six députés socialistes qui ont une nouvelle fois obéi au doigt et à l’œil de Paris contre les intérêts de la Bretagne en ne votant pas l’amendement Le Fur qui aurait enclenché le processus du retour de Nantes en Bretagne administrative. Pire, en se remettant, au cœur du temple républicain, à invoquer un miracle (ils en sont là…) de la non fusion avec les Pays de Loire et alors que les socialistes tiennent tous les pouvoirs en France, les députés PS du Finistère expliquent, la main sur le cœur, alors qu’ils avaient la chance extraordinaire de permettre la réparation historique, que « rien est toujours mieux que le pire ». Pitoyable. Nous avons envie de leur dire, à défaut de défendre la Bretagne, « au moins qu’ils se taisent ! »

Christian TROADEC
Maire de Carhaix
Conseiller général du Finistère