LE CONSEIL CULTUREL DE BRETAGNE N’A PAS ENTENDU PARLER DE RÉUNIFICATION

Le 11 juin dernier, le Conseil Culturel de Bretagne, organisme purement consultatif et sans la moindre once de pouvoir, a remis un rapport à Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne. Titre de ce rapport: liens culturels avec la Loire-Atlantique, des relations privilégiées ? Avec un point d’interrogation, mar plij ! Continuer la lecture de LE CONSEIL CULTUREL DE BRETAGNE N’A PAS ENTENDU PARLER DE RÉUNIFICATION

Livre blanc de l’unité Bretonne

Cet ouvrage collectif est né d’une grande frustration mais encore d’une conviction forte.

Grande frustration, car le moment tant attendu de la réforme territoriale de 2014/2015 a accouché d’un véritable désastre pour la Bretagne, avec la confirmation de la partition de son territoire, l’absence de délégation de compétences et le renforcement du fait métropolitain. Tant d’effort militant et tant d’espérance durant des décennies pour en arriver là ! Continuer la lecture de Livre blanc de l’unité Bretonne

L’ÉTAT FRANÇAIS DÉFEND… LA LANGUE TIBÉTAINE

Pays auto-proclamé des droits de l’homme, la France vient de se distinguer en volant au secours de Tashi Wangchuk, militant tibétain condamné à 5 ans de prison par la Chine.

Motif: incitation au séparatisme. Tashi Wangchuk est aussi connu pour être un ardent défenseur de la langue tibétaine. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères, dirigé, on le rappelle, par un certain Jean-Yves Le Drian, affirme que « le dialogue entre autorités chinoises et populations locales est essentiel, pour parvenir à une solution durable aux tensions au Tibet, respectant pleinement l’identité culturelle et spirituelle du Tibet. » Ce grand envol démocratique d’un Etat français prompt à défendre les minorités quand il ne s’agit pas des siennes prêterait à rire, s’il n’était si triste… et si hypocrite. Dans le domaine des langues en danger, la France n’a vraiment aucune leçon à donner à la Chine.

Michel LE TALLEC

La bataille de Ballon en 845 : Inauguration du mémorial Nominoë.

Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées ce samedi 26 mai sur le site de La Bataille en Bains-sur-Oust près de Redon pour un évènement attendu depuis près d’un siècle: l’inauguration du mémorial Nominoë.

En 845, les troupes bretonnes de Nominoë mirent en déroute l’armée impériale franque de Charles le Chauve, première étape vers l’avènement du Royaume de Bretagne. Continuer la lecture de La bataille de Ballon en 845 : Inauguration du mémorial Nominoë.

VENDRE LA BRETAGNE SANS EN CITER LE NOM, C’EST POSSIBLE!

Un vrai tour de force! Comment réussir à vendre Nantes aux touristes étrangers, en ajoutant la Bretagne dans le paquet-cadeau, mais sans jamais en citer le nom ? Impossible, direz-vous?

Eh bien non! Cette tartufferie marketo-commerciale s’appelle  » Traversée moderne d’un vieux pays » (non, non, vous ne rêvez pas), et elle a été imaginée par la municipalité de Nantes, qui s’inquiétait depuis déjà quelques temps d’une baisse de fréquentation touristique. Continuer la lecture de VENDRE LA BRETAGNE SANS EN CITER LE NOM, C’EST POSSIBLE!